Retour au site d'El ksiba

Forum du Portail de la ville d'El ksiba

Communiquons ensemble ******* Pour un avenir meilleur

Vous n'êtes pas identifié.

#1 18-01-2011 11:49:55

aziz
Membre
Date d'inscription: 19-10-2010
Messages: 16

souk de la ville

Monsieur le président comme vous le saviez, le souk hebdomadaire de la ville d'elksiba joue un rôle trés important pour les habitants de la ville,malheureusemnt son état, et la façon dont les commerçant exposent leurs marchandises donne une mauvaise image pour la ville, parce que vraiment c'est pas du tout normal que tout au long de l'avenue  les voitures  n'arrive pas circuler tranquillement..........et  ca donne un embouteillage pas comme les autres ''parce qu il y'a un encombrement special qui se compose d'un mélange,comerçants, voiture ,piétons, âne ...""donc ma question a vous monsieur le président  que pouvez vous faire concernat ce phénomènepour que le souk de la ville ne soit plus un enfer ? sans oublier monsieur le président l'avenu qui méne au lycee tarik ben ziad la aussi c'est le melange grand taxi ( et la avec mes remerciement j'aimerai bien savoir si les grands taxi ne peuvent pas se mettre dans un endroit special sans faire la galere comme on le voie chaque dimanche ? et ma dernieres remarques  concerne les camions  de grossistes, si on peux les voir dans un autre endroit que la ou ils sont actuellement se serra un plaisir merci .

Hors ligne

 

#2 20-01-2011 13:55:02

Staff
Membre
Date d'inscription: 20-11-2009
Messages: 74

Re: souk de la ville

Bonjour aziz,

Merci d’avoir redirigé votre question, comme je l’avais demandé, sur la rubrique dédiée aux questions qui me sont directement posées.

Quelques données et précisions concernant le souk hebdomadaire et son organisation:
1-    l’espace  souk est loué chaque année au terme d’une procédure d’appel d’offres ouvert et public,
2-    le souk loué, tel que défini par le contrat, est limité au seul espace  A L’INTERIEUR des murs de clôture,
3-    un projet d’implantation organisée des différents produits ou marchandises, avec chemins et trottoirs, a été mis point, mais il est resté au niveau du papier (voir explications ci-dessous).

Pourquoi on en est arrivé là ?

a-    Plusieurs tentatives d’organisation et d’application stricte des clauses du contrat n’ont pu aboutir, car la SEULE AUTORITE à même de le faire est la pachalik qui est totalement défaillante et je dirais aussi absente sur le terrain à l’exception de quelques apparitions du Khalifa du Pacha.
b-    Les initiatives prises, de temps en temps, par le Conseil pour organiser le souk et interdire l’occupation des chaussée de l’Avenue de la Marche Verte et du Boulevard Mohamed V n’ont pu aboutir car les marchands ne respectent ni les conseillers municipaux ni les agents communaux, en plus des insultes et des gros et vulgaires mots qui leur sont balancés en pleine figure. En fait, la seule autorité qui a les moyens de persuasion et qui est légalement à même d’exécuter cette tâche est le Pacha et ses mokhaznis,
c-    Les marchands ont catégoriquement refusé de se soumettre à la réorganisation du souk par type de produits ou marchandises. Pire, des espaces sont personnalisés et même « titrés » et font l’objet de transactions de sous location et vente,

Quant à la question des taxis réguliers ou clandestins, et devant l’indifférence totale des autorités locales (la pachalik) à faire respecter les résolutions et décisions  de la Commune et le pouvoir démesuré dont s’est investi leur « amine » (dans les faits et comme tout le monde le crie haut et fort, c’est lui le vrai pacha et le vrai chef de la gendarmerie à El Ksiba), le Conseil qui pâtit, depuis des mois, de cette situation a fini, malgré lui,  par déposer les armes.

Le chauffard qui a fait plusieurs blessés le mercredi dernier, sur l’Avenue Al Massira El Khadra conduisant un taxi clandestin et blessant plusieurs innocents citoyens est la preuve par trois de cet état de droit mis en place par « l’amine des taxis». Nous suivrons tous la suite des « événements ».

Rappelez-vous des décisions prises par le Conseil définissant et délimitant les espaces de stationnement des taxis, cars, camions et charrettes,
Rappelez-vous aussi  la décision de démission collective de 23 conseillers sur 25 qui n’a pas été finalement appliquée compte tenu de ses conséquences néfastes sur la gestion de la ville.
   
Les stationnements des taxis et des camions dans des emplacements interdits ou gênant la circulation des piétons ou des engins mécaniques relèvent, en l’état actuel des choses, de la seule responsabilité des gendarmes.

Il y a quelques années, comme vous aziz, ignorant la délimitation des prérogatives, les responsabilités et les moyens légaux d’intervention des uns et des autres, j’aurais formulé les mêmes remarques à l’encontre de la Commune….. En fait, le Conseil municipal prend des résolutions et des décisions et c’est aux autorités locales (Pacha) de les faire appliquer… ce qui n’est malheureusement pas le cas pour notre ville. Depuis des mois, je n’ai pas cessé de signaler aux autorités provinciales cette regrettable situation qui porte un préjudice indéniable à la gestion de la ville et à la crédibilité du Conseil et de son Président.

Voila la réalité des choses, la vérité des faits !!!

Bien à vous…. Le Président du Conseil.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr