Retour au site d'El ksiba

Forum du Portail de la ville d'El ksiba

Communiquons ensemble ******* Pour un avenir meilleur

Vous n'êtes pas identifié.


Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 348

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 349

#1 24-02-2010 13:17:44

hamid
Membre
Date d'inscription: 25-12-2009
Messages: 12

Sur la marge de la session février

Salut a tous



Le conseil municipal a tenu l’avant-hier, le 22 février 2010 la session ordinaire de février qui était réservée  essentiellement   pour la  discussion  et le  vote du  compte administratif .


La session était marquée par  la présence de tous les conseillers municipaux au moins physiquement , le vote majoritaire pour le   compte administratif et le refus des deux conseillers  fakhri et omndor , fakhri par détermination et surveillance et omndour  pour le bien d’elksiba selon ses dires.



Néanmoins on peut tracer quelques observations concernant le déroulement  de la réunion, ses principaux  événements , la compétence  des conseillers et la crédibilité de l’opposition.



1.    un grand nombre des conseillers pour ne pas généraliser- ont prouvé qu’ ils souffrent beaucoup d’une ignorance alarmante  aux   Sujets ayant trait aux comptes et budgets , ils ne peuvent même distingué entre le budget du fonctionnement  de  celui d’équipement non plus le budget des  comptes spéciaux et  les comptes reportées .ceci  était confirmé par  l’ intervention du conseiller fakhri qui était Risible et pitoyable  et la confession du conseiller omndor qui a avoué qu’il n’a pas pu déchiffrer les détails du comptes administratif malgré les efforts qu’il a fournit. Le président qui était compréhensible insista sur la programmation des Cours de formation en gestion financière et administrative au niveau des communautés locales en faveur des conseillers municipaux.

                                          
2.    les interventions étaient limités,le nombre des conseillers qui ont participé à la discussion du compte administratif n'a  pas dépassé  sept ou huit , ce qui soulève la question sur le rôle des autres conseillers qui ne faisaient rien que transféraient leurs yeux de cet intervenant a l’autre avec des regards stupides et des sourires jaunes comme des orphelins abandonnés .ce n’est pas pour ça qu’on vous a élus messieurs ; deux attitudes sont disponibles  soit soutenir soit opposer. plusieurs conseillers de la majorité réduisent  l’appui et le soutien  du conseil en l’applaudissement du président, ils ont tort  et on ne  comprend pas comment ils n’ont pas réagi contre les insultes du conseiller fakhri qui criait au cours du vote du comptes administratif en  accusant  tout le monde des menteurs qui  témoignent au mensonge «chahadate zzor », lorsqu il étaient en train de  voter  pour le compte administratif.
3.   
    Bien que les inondations ont détruit la route menant à Aflanfran et inondé plusieurs maisons a taghrout et ali oujdid  le conseiller de afllanifran n’a rien dit en réunion  comme si tout va bien , la route de aflla nifrane est coupée, les véhicules n’y passent plus , les piétants souffrent des boues, rochers et des  fosses profondes chaque fois qu’ils pensent passer par cette route , soit pour aller au collège , ou au  centre ville  pour  la livraison du lait à la coopérative, soit pour la fourniture de biens  de marchandises et l'alimentation des vaches la population de   afllanifrane n’a point le droit d’être malade parce la famille du malade sera obligée de le  transporter  Sur le dot des mules….tout ceci n’a pas incité mr le conseiller pour parler et défendre son cartier …
   La même chose pour le représentant de taghrout fakhri les inondations de qqa noalabouch ont  submergé plusieurs maison bien qu’ a taghrout qu’a Ali ojdid ,  la route aussi est creusé et malgré tout ces calamités, le conseiller n’as rien dit  au contraire Il a appelé à la reconsidération de certains permis de bâtir accordés à certaines personnes dans sa circonscription, et la démolition de leurs maisons , un taghrouti qui était assis a coté de moi  me chuchota à l'oreille que les personnes dont parle le conseiller est son adversaire dans les   élections passées  .
    les élections sont passées mais ses feux, ses haines  couvent toujours …..

il est regrettable de voir un conseiller qui  a  renoncé a son devoir  de représentation de   la population et la  défense de  ses intérêts pour  jouer le rôle du cheikh et mqaddam qui erre dans les rues et les ruelles pour chercher la moindre irrégularité dans les constructions pour faire le chantage avec les propriétaires , je ne défends pas la construction illégale et le service technique doit assumer sa responsabilité a cet égard mais le conseiller par principe est du coté du citoyen pas le contraire.


salutations


hamid

Dernière modification par hamid (24-02-2010 14:32:49)

Hors ligne

 

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 348

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 349

#2 25-02-2010 10:08:44

rachid
Membre
Date d'inscription: 26-01-2010
Messages: 11

Re: Sur la marge de la session février

salut a tous


les notes cités par mr hamid sont de grande valeur , mais je peux ajouter quelques observations qui ont caractérisés la session, d’après  mon angle personnel parce que  j’y’ai été moi aussi..

par référence a un commentaire écrit dans une discussion du forum, celle dont l’internaute a fait une comparaison entre le conseil municipal et la classe d’école primaire , le président y  est concidéré comme un instituteur devant ses élèves , la comparaison parait déloyale mais la dernière session l’a confirmé .et a vous de juger.

Le président expliquait les sections du budget comme s’il parlait a des idoles "a l'exception de quelques conseillers qui ont exprimé un niveau culturel et moral honorable"    ; avec toute la vulgarisation que le président a  fait ; tant de conseillers ont fait des interventions qui n’ont rien a voir avec le sujet, que pour faire le bâton dans les roues et créer la confusion .

Certaines interventions étaient enfantines soit par  le contenu ,ou la façon de parler, ********* étais comme  un enfant qui récite mal  une poésie devant son instituteur,et  lorsque la session était  en voie d'achèvement ce conseiller leva sa main et il a dit a l’instituteur :moi j’ai rien compris j’ai essayé de mon mieux  mon maître mais j’ai rien compris…a ce moment le président décida de faire des séances  de soutien et de renforcement… ou chof chof...

Le conseiller f******* a commencé son discours par un poème de courtoisie  du président, mais le maître lui reprocha ça , l'hypocrisie et la louange sont déconseillé pédagogiquement  et l’instituteur doit apprendre a ces élèves des valeurs de dignité et du courage de dire la réalité.
Les inerventions de f******* ont Confirmé que les objectifs ne sont pas realisés .le maître était surpris quand il s'est avéré que cet élève ne comprend rien dans les comptes et budget   ,ce n’est pas vrai, bien qu’il ait passé deux mandats précédants il a confirmé qu’il ne comprends rien en ce qui concerne les initiatives et les premiers principes  du compte administratif , ça ne fait rien   le conseiller exprima  son regret d'avoir commis de  graves fautes  parce qu il n’as pas terminé ses études, selon ses dires.

Le mot « oqirro » signifie en arabe  j’avoue  et non pas je souligne  comme le veut f****** , grave faute répétée tant fois.


La présence de m****** imposait le respect,  l’écoute attentive mais une fois m******** est sorti pour laisser les conseillers voter sur le compte administratif , l’anarchie  régna dans la salle les conseillers qui étaient tout doux et silencieux, criaient , hurlaientt et frappaient les tables , exactement comme le fait les élèves quand l’instituteur sort de la classe pour aller chez le directeur ou aux toilettes.  Le plus étrange c’est que le silence a régné  de nouveau , une fois que  l’instituteur est entré  par la porte…

N’est ce pas une classe primaire ???

certes M********* est une grande compétence, mais les autres conseillers doivent travailler et participer et collaborer  , les kasbaouis  ont choisi leurs représentants pour travailler pour le devellopement d'elksiba pour fournir des efforts , s'instruire , préparer ces interventions; et non pas rester au café pour assister aux interventions le jour de la session...

nous ne voulons pas des mains  qui applaudissent nous voulons des bouches, des voies qui défendent et proposent ..

Avec mon respect a mr moubarik ; afoud, oghanam,hassan ouba3li , abd ddine , hosni ,hamid, a3rouch ,roidi karbi et karkouch et bien sur a machhouri .on vous remercie pour vos efforts fournis au profit d’elksiba 

Merci


rachid

Dernière modification par rachid (26-02-2010 19:21:34)

Hors ligne

 

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 348

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 349

#3 02-03-2010 11:29:32

brahim
Membre
Date d'inscription: 17-12-2009
Messages: 68

Re: Sur la marge de la session février

bonsoir


je remercie mr hamid pour ses remarques précises ,ainsi que  mr rachid  pour ses   allusions satiriques  et significatives, mais permettez moi de vous dire que lorsque vous avez fait référence a la comparaison du conseil a une classe primaire,  j'ai cru que vous allez   nous dire que le président traite les conseillers comme des élèves  avec tout ce que peut signifie cette relation de soumission et de  tyrannie,

la relation instituteur _élève nous mène  a deux sens diamétralement opposés le premier  signifie la relation de soumission et de tyrannie,  de transcendance d’abaissement et ce sens est dépassé et dénoncé, dans l'école ainsi que dans toute autre institution
.a vrai dire cet accusation  ne s’appuie  sur aucune base réel.

Au contraire la plupart des conseillers ont assisté à valeur scientifique  du président  et à sa  grande expérience en matière de gestion et de communication
Un conseiller de la gauche  m’a avoué qu’il est tout a fait d’accord avec mr rachid   et que le   président est un instituteur par excellence et qu'il est fier d'être son élève

la session de février l’ a prouvé : ses connaissances et sa façon de parler et de convaincre  a formé une rupture avec les anciens présidents  , les personnes qui cherchaient  a le déranger, le tracasser  et entraver  son travail et ses efforts de développement d’elksiba  étaient vaincus , les menaces  que lançaient  dans les cafés durant des semaines se transformèrent  devant la Force des arguments et des preuves du président  et l’abondance de ses  idées et ses  connaissances  a des  Hallucinations perturbés  perdant la logique et loin de tout raisonnement



brahim

Dernière modification par brahim (02-03-2010 11:30:35)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr