Retour au site d'El ksiba

Forum du Portail de la ville d'El ksiba

Communiquons ensemble ******* Pour un avenir meilleur

Vous n'êtes pas identifié.


Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 348

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 349

#1 12-12-2009 17:24:07

Samir
Membre
Date d'inscription: 08-12-2009
Messages: 16

Probable démission collective du Conseil municipal

Bonsoir Mr le Président

J'ai lu avec amertume et déception la nouvelle concernant la résolution prise lors d'une réunion en session extraordinaire du Conseil, et à l'unanimité des membres présents,  de présenter une démission collective du groupe majoritaire du Conseil municipal si la Pacha de la ville n'applique pas l'arrêté communal concernant l'emplacement des taxis.

Pouvez vous nous donner amples informations sur ces emplacements et le pourquoi de cette situation ?

Samir

Hors ligne

 

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 348

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /homepages/14/d191910179/htdocs/forum/include/parser.php on line 349

#2 13-12-2009 07:09:34

Staff
Membre
Date d'inscription: 20-11-2009
Messages: 74

Re: Probable démission collective du Conseil municipal

Jusqu’en 2004, les chauffeurs de taxis d’El Ksiba ou ceux des villes voisines ( Zaouia echeikh, Kasba tadla, Aghbala, Beni mellal…) stationnaient un peu partout, d’une façon désordonnée et désorganisée, et particulièrement au niveau du rond point des avenues Marche verte-Bir anzarane-Tarik bnou ziad, c'est-à-dire du coté de l’ancienne station d’essence, actuellement fermée, dite des Ait Ouassou ; entrainant des problèmes de circulation des voitures et des piétons, inacceptables.

Le Conseil municipal, dans le cadre de ses prérogatives LEGALES de police municipale, avait décidé de mettre de l’ordre et de réorganiser le stationnement des taxis, en prenant également en considération la réactivation socioéconomique de certains quartiers totalement délaissés.
C’est ainsi qu’il fut décidé d’affecter les stations « départ » et arrivée » des taxis comme suit :
-    Pour Aghbala, Naour … : devant l’ancien marché, en aval de la grande mosquée
-    Pour Beni mellal, Kasba tadla, Zaoui… : rond point Avenue Marche verte-Boulevard Mohamed V, c’est à au devant de l’école gharbia en    direction d’Ighrem laalam
-    Pour les autocars Rabat- Casa : devant la grande mosquée.

Après quelques semaines de la mise en application de l’arrêté communal pris à cet effet, signé par le Président du Conseil et le Wali, Gouverneur de Beni Mellal, « l’amine des chauffeurs des taxis », décida de ramener tous les taxis devant le nouveau centre commercial sans que les autorités locales ne bougent.

Devant la défaillance des ces autorités à veiller par tous les moyens dont elle dispose, et notamment la force publique, le Conseil entama alors une série et de contactes et de réunions, toute sanctionnée par des comptes rendu dûment signés, que « l’amine » refusa chaque fois d’appliquer, narguant et défiant ainsi tout le monde.

Une telle situation remet alors en cause la crédibilité du Conseil et crée un précédent, grave et fâcheux, pour toutes les décisions que le Conseil serait amené à prendre, puisque les personnes concernées refuseront de s’y soumettre, s’appuyant ou se référant au cas des taxis.

Devant cette situation inacceptable par des élus qui ont montré leur bonne foi et leur entière disposition à travailler et réorganiser leur ville, dans tous les domaines … leur seul et unique intérêt…. une démission collective du groupe de la majorité est, malheureusement, la dernière solution, mais aussi, et tout le monde en est convaincu,  la victoire de ceux qui veulent revenir et reprendre la gestion communale et renvoyer les intérêts de la ville et de ses citoyens au calendre grec.

La situation est effectivement très grave et regrettable, et tout un chacun (autorités administratives, citoyens, société civile, associations citoyennes ...) doit assumer ses responsabilités.... en décidant de présenter leur démission si l'arrêté N°: 01/2004 du 9 Aout 2004 n'est pas appliqué à la lettre,  les conseillers du groupe de la majorité ont le courage d'assumer la leur.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr