►► Interview Mustapha Mechahouri - Bilan des 5 Ans
 
Question : Mr le Président Mechahouri, 5 ans après votre élection comme Président du Conseil municipal d’El Ksiba, quel est le bilan de vos réalisations ?
Réponse : Si Hassan, permettez moi tout d’abord de vous remercier pour l’intérêt que vous accordez à notre ville natale à travers votre site web, moyen d’informations, d’expressions et de rencontres virtuelles.
Il faut rappeler que le Conseil communal actuel a tét élu en Septembre 2003 et que l’excédent « laissé » par l’ancien Conseil municipal en 2003, au titre de l’exercice 2002 n’était que de 493 702,55 dh ; montant d’ailleurs qui n’avait pas été approuvé par la majorité des membres de cet ancien conseil car elle reprochait au Président et à ses deux principaux vices présidents, beaucoup d’irrégularités.
Cette précision étant faite, les réalisations les plus importantes peuvent être résumées comme suit :
- Terrassement et bitumage en enrobé des 7 voies urbaines suivantes pour 11,5 millions dh ( Avenues Hassan II, Marche verte, Allal ben abdellah, Tarik bnou ziad et les 3 rues autour du souk hebdomadaire ) ;
- La construction de Dar attaliba (1,5 millions dh ), le siège de la Municipalité (2,8 millions dh), le mur de clôture du souk et l’achèvement des travaux du marché central (240 milles dh) et 3 logements pour les médecins (200 milles dh) ;
- La réalisations de caniveaux des voies principales pour 3,9 millions dh ;
- Le paiement des arriérés des prêts du Fond d’équipement communal (FEC) non réglés par l’ancien Conseil pour 800 milles dh ;
- Le règlement des jugements pour des commandes passées par l’ancien Conseil et non honorées pour 700 milles dh ;
- La régularisation de la situation du personnel de la Commune, bloquée par les anciens Conseils depuis 1992, pour 2,9 millions dh ;
- Le renforcement du parc automobile : 3 camions de ramassage des ordures ménagères, 1 voiture mortuaire et 1 voiture de service pour 1,3 million dh,
- Et enfin, le renforcement de l’éclairage public tant sur le plan quantitatif que qualitatif, la Commune paiera en 2008 des frais d’éclairage pour 1 million dh contre 100 milles dh en 2003…. Cela veut dire que l’éclairage public de la ville a été amélioré 10 fois plus.

Question : Les citoyens kasbaouis ont remarqué aussi un net changement au niveau de l’administration de la Commune, quels sont les changements que vous avez apportés?
Réponse : En fait, la Commune doit être assimilée à une entreprise moyenne, et doit donc être gérée comme tel, en valorisant et responsabilisant son personnel , établissant de nouvelles règles de travail et instituant des procédures de contrôle et de célérité des tâches exécutées.
Le personnel de la Commune a, très vite, compris, assimilé et a adhéré volontairement à cette démarche qui donne aujourd’hui des résultats positifs et encourageants.
Par exemple les extraits de naissance sont délivrés au bout de 45 minutes au lieu de 4 à 5 jours auparavant. Mieux encore, la Municipalité d’El Ksiba est en train d’informatiser l’état civil. Elle est la première commune à le faire au niveau de la Province de Beni Mellal ; l’objectif étant d’imprimer par ordinateur tous les documents d’état civil et de les remettre aux demandeurs en moins de 15 minutes.
Des améliorations notables sont aussi enregistrées au niveau des dossiers des autorisations de construire, des permis d’habiter, des l’établissement et du suivi d’exécution du budget (recettes et dépenses, loyers du patrimoine communal etc..)
.

Question : Pour réaliser les projets que vous venez de citer, vous avez mobilisé des sommes importantes, alors que les anciens conseils prétendaient que le budget de la Commune n’était même pas suffisant pour payer les dépenses de fonctionnement. Vous venez de démontrer le contraire. Voudriez vous nous donner quelques chiffres parlants du budget avant et au cours de votre présidence ?
Réponse : On dit souvent qu’une image vaut mieux que dix milles mots. Aussi, je me limiterais à vous exposer certaines données dans les tableaux ci-après… et ces chiffres, en dirhams, parlent d’eux même.

Périodes

Nombre années

Total recettes

Total dépenses

Total excédents

1988/1992

5

44 692 407,71

42 602 451,11

2 089 956,60

1993/1998

5

70 632 677,92

70 477 160,71

155 517,21

1999/2003

5

65 845 353,51

64 063 413,37

1 781 940,14

2004/2007

4

105 717 346,02

92 893 915,15

12 823 430,87

Les recettes peuvent être détaillées comme suit :

 Périodes

Recettes ordinaires

TVA

Subventions

Prêts FEC

1988/1992

12 779 316,97

1 406 436,00

2 762 528,00

18 068 278,75

1993/1998

8 701 233,73

34 441 721,00

1 786 003,64

8 792 453,72

1999/2003

10 345 490,77

32 844 415,00

8 400 000,00

0,00

2004/2007

13 420 608,23

24 385 190,00

4 501 000,00

830 000,00

Quand aux dépenses, elles se répartissent ainsi :

Périodes

Dépenses fonctionnement

Dépenses d’équipement

Crédits dégagés et reportés

1988/1992

14 485 940,25

22 806 734,08

5 309 776,78

1993/1998

45 148 022,09

10 356 535,98

14 972 602,64

1999/2003

45 927 968,57

152 915,40

17 982 529,40

2004/2007

31 176 596,16

19 741 402,85

41 975 916,14

A toutes fins utiles, ces chiffres sont établis et arrêtés régulièrement depuis 2004. Pour les années antérieures, et sur la base des archives trouvées, les statistiques ci-dessus ont été reconstituées en remontant de 2003 à 1988. Par contre, au-delà de 1987, nous n’avons trouvé aucun document ni archives ????
Par ailleurs, il y a lieu de savoir que les équipements ne peuvent être réalisés que par des subventions exceptionnelles, accordées par le Ministère de l’intérieur, ou par les excédents des recettes sur les dépenses, dégagés en fin d’année, résultat d’une gestion rationnelle et maitrisée du budget.
A titre comparatif, la moyenne annuelle des excédents réalisés par les quatre derniers Conseils sont de :
- 417 991,32 dh pour la période communale 1988/1992 ;
- 31 103,44 dh pour la période communale 1993/1998 ;
- 356 388,03 dh pour la période communale 1999/2003 ;
- 3 205 857,72 dh pour la période communale 2004/2007.
Ces chiffres se passent de tout commentaire !!!!


Question : Peut-on avoir une idée sur les projets en cours ou futurs pour la ville?
Réponse : Je citerai 7 projets qui me semblent les plus importants:
- La refonte du plan d’aménagement de la ville avec le concours de l’Agence urbaine de Beni Mellal. Le projet a été approuvé par le Conseil au début de l’année 2008 ;
- Le terrassement d’autres voies urbaines (11 km en tout, pour une enveloppe de près de 11 millions dh). A l’occasion de la Visite Royale dans la Province de Béni Mellal, en Avril 2008, une dotation exceptionnelle de 7 millions dh a été affectée par le Ministère de l’Intérieur à ce projet ; la Commune devant contribuer pour le reliquat, soit 4 millions dh ;
- L’aménagement du site de Taghbalout. Une première dotation exceptionnelle de 2 millions dh a été attribuée également par le Ministère de l’intérieur à la Municipalité, celle-ci devant mobiliser d’autres moyens par contribuer à ce projet. Il faut préciser que pour le site de Tagbalout, la Commune dispose aujourd’hui d’un plan d’aménagement qui mettra fin à la pratique des constructions sauvages , irrégulières et bidonvillisées ;
- Avec le Conseil Régional de Tadla/Azilal, nous étudions la possibilité de construire Dar El Oumouma et une Maison de la culture ;
- En partenariat avec le Commandement régional de la Protection Civile, une annexe d’intervention sera construite à El Ksiba à coté de l’ancien internat du Collège Moha ou Said ;
- Avec l’Office National de l’Eau Potable (ONEP), nous travaillons pour un projet global de l’assainissement de la ville ; en s’attaquant immédiatement à solutionner les « points noirs « ;
- Et enfin, le Conseil a voté à l’unanimité l’externalisation du ramassage des ordures ménagères (le travail sera fait par une société privée aux lieu et place de la Commune).



Question : Qu’en est-il de l’ambiance de travail et de cohabitation au sein du Conseil et de l’implication des conseillers dans les projets réalisés ?
Réponse : Il faut savoir que conformément à la charte communale, le Président soumet au vote des conseillers toutes les actions qu’il compte entreprendre. En d’autres termes, il exécute les décisions du Conseil.
Tous les projets réalisés ou en cours, ont été largement débattus et votés par les membres du Conseil, souvent à l’unanimité.
L’ambiance qui était au départ quelque peu morose et de méfiance, non pas vis-à-vis du Président, à l’exception peut être d’un seul conseiller, mais entre certains conseillers, s’est beaucoup améliorée, notamment après l’éclatant résultat des élections législatives de Septembre 2007, et la réaction de joie et de liesse exprimée spontanément par la population kasbaoui.
Probablement ; avec l’approche des élections en 2009 pour le renouvellement du Conseil, les choses vont certainement changer.

Question : Comment appréciez vous la satisfaction ou les attentes de la population d’El Ksiba ?
Réponse  : Sincèrement et croirez moi si je vous dis que je revis chaque jour avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance l’appui qui m’a été apporté par les populations d’El Ksiba, du Dir d’Elksiba, de Bencherrou, la tribu des Ait Abdnour et certaines familles de Zaouia Echeikh et d’Aghbala…. Avoir été élu en tête de la circonscription, alors que 15 jours avant le jour du scrutin, j’étais donné perdant, est une preuve de satisfaction de ces populations pour le sérieux de mon travail et mon intégrité.
Le vote massif et les festivités organisées spontanément par tous les quartiers, sans exception, même par ceux qui ont apporté des voix non négligeables aux autres candidats, sont pour moi, mais aussi pour tous les autres, un témoignage sans équivoque et une reconnaissance de l’important travail que j’ai réalisé, en très peu de temps, et qui a quelque peu changé et amélioré le quotidien des citoyens.
Il est vrai qu’avant Octobre 2007, j’étais très peu présent à El Ksiba en raison de mes fonctions et responsabilités de ministre, mais je consacrais quotidiennement, de mon bureau du Commerce extérieur, au moins le quart de mon temps à m’en querir des problèmes, à suivre l’exécution des projets et à signer les documents administratifs et financiers.
Aujourd’hui, je suis à El Ksiba une semaine sur deux. Je participe régulièrement aux travaux des instances du Conseil régional à Beni Mellal, et j’essaie d’honorer mon mandat de député parlementaire.

Question : Si je vous demande un projet qui vous tient à cœur et que vous ne pouvez pas réaliser pour une raison quelconque ?
Réponse :Le site de taghbalout est économiquement stratégique pour notre ville. J’aurais aimé et souhaité disposer de tous les moyens financiers mais aussi et surtout des appuis administratifs pour le transformer radicalement en trois ou quatre ans…. Raser les constructions existantes qui sont dans un état lamentable, presque des taudis bidonvillisés, et demander aux actuels occupants et aux futures personnes intéressées, de construire des bungalows dignes du site et en conformité avec le nouveau plan d’aménagement… démarcher des investisseurs privés intéressés par le tourisme rural et de montagne.. construire un vrai camping aux normes internationales..etc... Je pense honnêtement que mon souhait n’est par pour demain, rien qu’à voir la réaction de l’association créée par les actuels occupants et qui demande, par le biais de la justice, tenez vous bien, le maintien du statut quo !!!! et aussi le double langage de certains conseillers communaux…. Dommage !!!!!

Question : un mot, Monsieur le Ministre, pour les visiteurs du portail d’El Ksiba.
Réponse : Tout d’abord, je réitère mes félicitations pour votre initiative d’avoir créer ce site. Ensuite, sachez que je le visite presque quotidiennement à l’afflux des avis exprimés par les kasbaouis , mais aussi des questions qui me sont posées… malheureusement, elles ne sont pas nombreuses. Enfin, j’adresse tous mes vœux de santé et de bonheur à tous ceux qui s’intéressent, de près ou de loin, à notre belle petite ville d’El Ksiba.


Le 26 MAI 2008
 


 

 
 
 
      El ksiba Plan du site Contact